« La pensée n'a pas à s'exiler de l'université catholique..

Vidéo regardée 1,471 fois depuis le 25/11/2009

Le Professeur Philippe Capelle-Dumont a ouvert lundi 16 novembre, à Rome, les travaux de la 23ème Assemblée Générale de la Fédération Internationale des Universités Catholiques. Après son intervention sur « les défis et promesses de lUniversité catholique dans les sociétés post-modernes », le professeur Capelle-Dumont, Doyen honoraire de la faculté de philosophie à lInstitut catholique de Paris, a reçu la médaille « Ex Corde Ecclesiae » que la Fédération décerne depuis 2004 à certains universitaires. « C'est une médaille qui porte le nom admirable Ex Corde Ecclesiae, du Cœur de l'Eglise. Je l'ai reçue comme un cadeau. En effet, toute ma vie d'universitaire et de prêtre consiste à venir du cœur de l'Eglise et à servir le cœur de l'Eglise. On ne sait peut-être pas suffisamment que l'Eglise est aussi une source d'inspiration intellectuelle pour des milliers, des millions d'universitaires et que la foi comme telle suscite de la pensée pour reprendre la parole de Gabriel Marcel. La pensée n'est pas exilée, n'a pas à s'exiler de l'université catholique. Elle est présente. Elle est en quelque sorte inspirée par ce que l'Eglise est dans son principe vivifiant, dans son principe créateur ».Le père Capelle-Dumont, qui se dit encouragé dans ses efforts par la remise de cette médaille, rappelle que l'université catholique, et les professeurs qui y travaillent, ont, dans les sociétés post-modernes, un rôle bien spécifique à jouer.Son rôle me semble-t-il consiste à faire valoir que la différence étant autre chose que la fragmentation, elle requiert un principe différentiant, donc un principe de reconnaissance. Il faut que les hommes se reconnaissent, aujourd'hui et demain, et pas seulement vivent dans la fragmentation. Donc comment faire en sorte que l'on puisse se reconnaitre.Nous universitaires catholiques nous transmettons le savoir dans la mesure où nous pensons que ce que nous faisons, aussi, est une manière d'apporter une réponse au monde, de participer au salut dont il a besoin.Promouvoir une réflexion collective et une collaboration efficace, contribuer au développement des universités et institutions catholiques d'éducation supérieure dans le monde : cest lobjectif de la Fédération internationale des universités catholiques, réunie en assemblée générale jusquà vendredi , et qui célèbre cette année les 60 ans de sa reconnaissance officielle par le Saint-Siège.

A propos - Contact - Copyright © 2010 - 2015