MONTPELLIER Quartier Antigone la nuit / By Night

Vidéo regardée 5,843 fois depuis le 12/09/2008

Montpellier (south of France) , the beautiful Antigone district at night , with statues , fountain , streets ...

Montpellier (Sud de la France) , le beau quartier Antigone , la nuit , avec ses statues , fontaines , rues etc

"
La renaissance de Montpellier


Ce quartier symbolise, dans son concept initial, une nouvelle ère de modernisme pour la cité. Conçu par l'architecte Ricardo Bofill, les bâtiments qui le délimitent sont de style néoclassique et accueillent logements, commerces et services de proximité.
A traverser en essayant de découvrir les clins d'oeil de l'architecte à d'autres lieux. "

"Le nouveau quartier de Montpellier a été conçu dans le prolongement de la place de la comédie. Ce quartier se veut l'image de la renaissance de Montpellier, l'ouverture de la ville vers l'avenir tout en s'affichant résolument méditerranéenne. Le catalan Ricardo Bofill (architecte à Paris) à qui fut confié cette ambitieuse réalisation, trouva en 1979 dans l'architecture classique les lignes de son inspiration et les ordonna en " Anti(poly)gone " de façon ouverte vers la mer, en suivant un axe ponctué par des places et des artères réparties en éventail vers l'est.Cet axe s'inspire de celui qui, vers l'ouest, structura Montpellier lors des siècles précédents et dont la colonne vertébrale, véritable cordon ombilical car source de vie, fut l'aqueduc des arceaux. L'eau du lez n'arrivant plus par la rigole de Pitot, la ville a ainsi décidé de rejoindre elle-même la rivière. Du coup Montpellier possède un port (port Marianne) bientôt en fonction et le village de lattes tout proche (port Ariane).

L'œuvre de Bofill plaquée de pilastres et de frontons antiques, s'articule sur de gigantesques charnières en forme de colonnes doriques et défie sur ses corniches les lois de la pesanteur. Cette hardiesse fut rendue possible par l'usage savant du béton armé que l'on teinta dans la masse pour évoquer la pierre de taille dite de "Castrie" un village voisin de Montpellier. Ce calcaire coquillier utilisé lors de l'ancien régime. Le chantier démarra en 1982 par la place circulaire du nombre d'Or et se développa vers l'est par les places du Millénaire, de Thessalie et du Péloponnèse jusqu'au Port Juvénal sur le Lez.

Le Port Juvénal, est cerné par l'amphithéâtre de l'esplanade de l'Europe sert d'écrin à une œuvre de bronze signé du catalan Fenosa. Selon l'artiste, il s'agirait de Roland portant sur le dos son cheval mort d'épuisement en arrivant au col de Ronceveau. Côté architecture, Le début d'Antigone touche le quartier du Polygone, un centre commercial regroupant des magasins sur 3 étages au bout de la place de la comédie. Pour faire la transition entre la ville ancienne et moderne qu'incarne Antigone, La place qui s'ouvre sur cette nouvelle ville se nomme les échelles de la ville puis le visiteur passe par la place du nombre d'or.

C'est en effet la formule du nombre d'or qui régit ici les rapports entre plans horizontaux pilastres et éléments sculpturaux : hommage à l'Antiquité, goût de la symétrie et des axes, symbolique des perspectives. Sous le coup de l'impression créée, le visiteur se sent tout petit et intimidé. Immanquablement attiré vers le haut, son regard glisse le long des imposantes façades pour arriver devant de grandes pergolas qui dominent le ciel. Des noms comme Place des Mille Ans, Place de Thessalie, Athènes, Thèbes suggèrent un retour aux origines de la tradition culturelle et architecturale européenne. A travers des portes en arche dressées comme des éléments d'un décor de théâtre, le regard s'échappe jusqu'aux jeux d'eau du Lez.

De l'autre côté de la rivière s'élève la tour de cubes empilés qui sert de siège au gouvernement régional. Le gigantesque demi-cercle d'immeubles qui constituent Port Juvénal se présente comme un amphithéâtre ouvert sur les nouveaux aménagements portuaires du Lez, qui signale que Montpellier est lié a la mer grâce a son nouveau Port fluvial.(Port Marianne)

Mais Ricardo Bofill, n'a pas été le seul a construire Antigone quelques bâtiments sont l'oeuvre d'autres grands urbanistes comme Pancho Ayguavives qui est un catalan de Paris et Oscar Tusquets qui rayonne sur l'Europe du sud à partir de Barcelone. Le premier a réaliser en 1985 la maison du travail et des syndicats et s'est ralié au second en 1991 pour concevoir la coupole. Deux faux jumeaux, immeubles majeurs dans la composition d'Antigone.


Ces architectes sont aussi des urbanistes de renom. Ayguavives est copilote du projet de l'axe qui s'est développé à l'ouest de la Grande Arche en prolongement de la voie royale qui mène de la Pyramide du Louvre à la Défense. Tusquets est l'un des concepteurs qui, à l'occasion des grands travaux liés aux Jeux olympiques, donnent à Barcelone son nouveau visage urbain. "



.

A propos - Contact - Copyright © 2010 - 2015